Garder une serre à l’abri du gel en hiver : idées pour les systèmes de chauffage des serres

Garder une serre à l’abri du gel en hiver : idées pour les systèmes de chauffage des serres

demande de chauffage
Une serre est communément appelée une serre. Les surfaces vitrées et la construction spéciale créent un climat chaud qui pousse les plantes à pousser. Du printemps à l’automne, la puissance du soleil est parfaitement suffisante pour cela. Ce n’est que dans l’obscurité de l’hiver que l’intensité lumineuse ne suffit pas à maintenir des températures favorables à la croissance dans toute la serre. Lors d’hivers très froids, des températures inférieures à zéro peuvent même prévaloir dans les serres non chauffées. Par conséquent, la serre reste souvent inutilisée ou sert d’espace de rangement pour divers accessoires de jardin. C’est dommage, car une serre peut aussi être utilisée pour les plantes en hiver. Le chauffage de la maison de verre n’est pas si difficile du tout. Les facteurs suivants, entre autres, déterminent quel type de chauffage est le bon.
Besoins en chaleur en fonction du type d’utilisation
fonds disponibles
faisabilité technique/charge de travail
préférences personnelles
De plus, lors du choix du système de chauffage, il faut se demander s’il peut chauffer suffisamment la serre, même à des températures “inattendues” en dessous de zéro, ou combien de travail cela va nécessiter.

Isolation
La première étape vers une serre à l’abri du gel est une bonne isolation. Il convient donc de réexaminer et, le cas échéant, de rectifier cette situation dans un premier temps. Tout d’abord, la substance de base est importante : les plaques acryliques à double paroi et les plaques à double paroi d’une épaisseur de 6-16 mm ont un effet isolant et offrent plus d’isolation thermique plus les plaques sont résistantes. Avec des moyens simples, les joints et les joints existants peuvent être scellés. Les dépenses financières sont également maintenues dans des limites gérables. Une isolation optimale offre de nombreux avantages :
Isolation par des moyens simples possible
z. B. avec du silicone incolore
Les dépenses financières sont maintenues dans des limites
contribue de manière significative à l’augmentation de la température interne
l’air chaud reste dans la serre
L’air froid ne peut pas pénétrer de l’extérieur
Si la serre ne doit être utilisée que pour les plantes sensibles au gel hivernantes, cette mesure pourrait également être tout à fait suffisante. Le chauffage n’est donc plus nécessaire. Ce n’est que durant les hivers très froids que des mesures de protection supplémentaires peuvent parfois s’avérer nécessaires. Mais même si la serre est chauffée avec un chauffage en hiver, l’isolation ne doit pas être négligée. Il réduit considérablement les besoins de chauffage et maintient ainsi les coûts de chauffage à un bas niveau.

papier d’aluminium et paillassons
Une serre bien isolée protège les plantes à l’intérieur contre le gel. Cependant, s’il fait froid dehors, une bonne isolation n’est plus suffisante. Ici, une couverture supplémentaire de la serre avec du papier d’aluminium ou des nattes de paille ou de roseau est utile. S’il fait très froid, il faut aussi surveiller la température à l’intérieur. Ce n’est qu’alors que vous pourrez réagir à temps avec des sources de chaleur supplémentaires {infobox type=check|content=Tip : Nap foil est disponible en tant que produit de mesure bon marché dans les magasins de bricolage. Il n’a pas besoin d’être acheté tous les hivers non plus. Tant que le film n’est pas endommagé, il peut être utilisé encore et encore.}
Chauffage aux bougies